#telecloaque

Présentation

On découvre une ville exemplairement contemporaine, depuis ses entrailles profondes, le long de ses canalisations crasseuses, de ses tuyauteries vibrantes, jusqu'aux sommets de ses hauts bâtiments où des enseignes lumineuses nous renseignent sur les maîtres des lieux. Derrière quelque paroi de verre et d'acier, les divertissements de masse se fabriquent, déclinés selon la diversité supposée des goûts du public. Une main d’œuvre affriolante, soutiers rêvant de transat sur le pont des premières classes, y sert la soupe et autres breuvages aux éternellement identiques sommités des lettres, vedettes éphémères, affairistes increvables, dispensateurs de prêt-à-penser et autres amuseurs tonitruants. A l'autre bout de la tuyauterie il y en a pour tout le monde, en quantité, à satiété. La contamination des cerveaux disponibles peut-elle jamais atteindre une masse critique ?

Film d'animation à l'humour noir et grinçant, #telecloaque est un conte métaphorique sur la fin d'un vieux monde de la représentation spectaculaire, sur la transition avec le monde nouveau qui déjà a pris le relai. #telecloaque est aussi une farce, sinon cathartique, espérons purgative ; voire laxative.